Montréal n'existait pas vraiment avant que l'on y habite.

Elle n'était qu'un vague ensemble de rues, d'espaces, d'objets.

Que l'éclatement d'une imagination à conquérir.

          Karen           Istvan